I – Présentation Central Park New York :

Situé sur l’île de Manhattan à New York City, Central Park est un immense parc de 341 hectares. Plus grand espace vert de la ville, les New Yorkais et les touristes s’y retrouvent pour profiter d’un moment de libre, d’une pause ou d’une journée pour gambader. Décomposé en quatre espaces, chacun aura un large choix d’activités et de lieux à découvrir.

Au South End :

Photo credit: kevin dooley / Foter.com / CC BY

Photo credit: kevin dooley / Foter.com / CC BY

  • Le Mall, appelé également la promenade littéraire est l’avenue principale et la plus connue de Central Park. C’est une attraction en elle-même. Par toutes les saisons, les promeneurs seront subjugués par une telle beauté. Bordées de statues de grands écrivains et de bancs pour se reposer, les voyageurs pourront se prendre pour Tom Cruise, Pénélope Cruz ou Cameron Diaz dans le film Vanilla Sky.
  • Non loin de là se trouve la fontaine Angel of the Water de la place Bethesda. Construite en 1873, au centre de Central Park, elle représente les 4 anges de la tempérance, de la pureté, de la prospérité et de la paix, ainsi que l’évangile St Jean bénissant le bassin.
  • Pour écouter l’un des concerts ou pour voir l’une des pièces ou manifestations proposées au parc, il faudra se rendre à Naumburg Bandshell.
  • C’est à Sheep Meadow, que les sportifs, les fans de pique-nique et de bronzette se retrouveront. Pour une sieste, une partie de foot, de frisbees ou pour passer un bon moment, c’est l’endroit idéal.
  • Les gastronomes déjeuneront à la Tavern on the Green. Autrefois bergerie, l’un des restaurants restaurant les plus huppés de la ville propose des mets délicieux. C’est également la ligne d’arrivée du célèbre marathon de New York.
  • Les amoureux des Beatles et plus particulièrement de John Lenon iront rendre hommage au chanteur à Strawberry Fields. Ils pourront y déposer une rose sur le cercle de mosaïque italienne, réalisé en sa mémoire.
  • Le Zoo de Central Park» est le parc animalier qui a inspiré le film Madagascar. Dans ce zoo on retrouve otaries, ours polaires, pandas, singes… La serre tropicale permet de découvrir le monde des fourmis. En ce qui concerne tous les autres animaux du parc, c’est au Zoo du Bronx qu’il faudra se rendre.
  • Du mois d’octobre au mois d’avril, les luges et les skis de fond sont de sorties. Les patineurs se retrouvent alors ensemble à la Wollman Rink, la patinoire de Donald Trump. En été la glace laisse place à des concerts.

Au nord de South End, voici Great Lawn :

  • Le Belvedere Castle est un château écossais abritant les locaux de l’observatoire météorologique de New York.
  • Turtle Pond est le lac artificiel de Central Park où il est possible de rencontrer certaines tortues vivant à proximité.
  • Les promeneurs seront ravis de découvrir Naturalist’s Walk. Situé en face du Musée Américain d’Histoire Naturelle, ils pourront faire quelques randonnées afin d’être en communion avec la nature. Les marcheurs pourront même fouler une passerelle entièrement reconstruite en bois rustique.
  • C’est également dans cette partie de Central Park, que les plus belles prairies se trouvent : la Great Lawn, mais aussi la grandeCedar Hill. Toutes deux permettent aux visiteurs et locaux de profiter des lieux, tout en s’amusant et se reposant. Ce sont sur la pelouse de Great Lawn que chaque été, des concerts gratuits de l’orchestre Philarmonique, mais aussi pop-rock sont donnés.

 

Encore au nord, c’est au tour du Reservoir de se dévoiler. Appelé le Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir, c’est le plus grand plan d’eau du parc.

Photo credit: Werner Kunz / Foter.com / CC BY-NC-SA

Photo credit: Werner Kunz / Foter.com / CC BY-NC-SA

  • Les coureurs s’y retrouvent pour leur jogging quotidien, les promeneurs s’y aventurent pour la journée.
  • Les photographes experts ou amateurs auront la chance de contempler les magnifiques vues qu’offre le Réservoir.
  • Par beau temps, les passionnés d’oiseaux pourront aussi admirer plus d’une vingtaine d’oiseaux aquatiques différents.

 

Les touristes termineront la visite du plus célèbre des parcs de Manhattan par North End. Partie la moins fréquentée de Central Park, elle avait autrefois très mauvaise réputation.

  • On y parcoure cependant de magnifiques allées. Les nageurs et les joueurs de baseball s’amuseront en ces lieux. Les plus petits pourront toujours se rendre à Peter Jay Sharp Children’s Glade, une clairière à l’intérieur d’une forêt. En famille, c’est l’endroit idéal pour passer un bon dimanche.

Il est aussi à noter que tout les dimanches, l’accès aux véhicules est strictement interdit, laissant libre cours aux vélos, piétons et rollers, et que la meilleure solution pour visiter Central Park est encore de se perdre. En sortant des sentiers battus, les touristes trouveront les nombreuses merveilles qu’offre le parc.

II – Coordonnées, office de tourisme Central Park New York :

Central Park
59th-110th Sts, Fifth Ave
Central Park West
NEW YORK NY 10022
Tel : 212-360-3444

III – Accès Central Park New York :

En bus : Bus M1, M2, M3, M4, M5, M6, M7, M10, M20, M30, M32 M18, M66, M72, M79, M86, M96, M104 et M106
En métro : Lignes 1, 2, 3, 4, 5, 6, A, B, C, D, F et Q
En train : Gare Penn Station à 2 km et gare Grand Central à 4km
En avion : Aéroport JFK à 31.6 km, Aéroport Newark à 36 km et Aéroport La Guardia à 14 km.

IV – Histoire Central Park New York :

C’est en 1853 que le projet d’un espace vert aussi attrayant que ceux de Londres et de Paris est envisagé. Après 3 ans de négociations, la ville de New York acquiert 7 hectares de terrain dans le centre de Manhattan. On déplace plus de 1 600 habitants pour pouvoir créer le parc.
En 1857, la première commission de Central Park est désignée afin de gérer le contrôle politique et l’aménagement du parc. Malheureusement en 1895, la dissolution de cette commission occasionne le déclin du plus grand espace vert de New York, faute de maintenance. Les forêts se délabrent, les prairies deviennent de véritables nids à mauvaises herbes si bien que le vandalisme et les ordures font vite partie intégrante du paysage, faisant de Central Park, un dépotoir public.
En 1929, le parc abrite les laissés-pour-compte de la Grande Dépression. Un bidonville se forme au sein même du Belvédère. Cinq ans plus tard, élu Maire de New York, Fiorello LaGuardia décide de remettre en état tous les parcs de sa ville en commençant par Central Park. Il confie le projet à Robert Moses, pour avoir un lieu dédié à la famille, aux sports et aux loisirs. En un an, le parc reprend forme. La pelouse se fend d’un beau vert, les fleurs sont replantées, les arbres remplacés et les monuments restaurés.
Cependant en 1960, Central Park connait à nouveau la délinquance. Encore une fois laissé à l’abandon, les gangs et malfaisants prennent rapidement possession des lieux pendant plus de 10 ans. En 1980, ne supportant plus les menaces et l’ambiance régnant dans leur parc, les riverains décident de créer le Central Park Conservatory, pour restaurer le parc et la sécurité. Depuis cette année, Central Park a retrouvé ses droits, un lieu ou manifestations, concerts, activités en tout genre accueille chaque année 25 000 000 de touristes.

V – Horaires Central Park New York et jours d’ouverture Central Park New York :

Central Park est ouvert tous les jours de l’année.

VI – Tarif Central Park New York :

Gratuit